Visiter Stavanger en Norvège

Située au sud-ouest de la Norvège, la ville portuaire de Stavanger est, à l’image du Norvège, animée, à la pointe de la technologie, et tournée vers l’extérieur. Zoom sur une ville pas comme les autres.

Port de Stavanger

Le Port de Stavanger

La ville de Stavanger fait partie du comté de Rogaland. Avec 121 mille habitants, répartis sur un peu plus de 70 km2, Stavanger est la 4e ville la plus peuplée en Norvège, derrière Oslo la capitale, Bergen et Trondheim.

Stavanger est aujourd’hui l’une des villes les plus importantes de Norvège, pour deux raisons :

Grâce à ces deux « points forts », Stavanger est devenue une ville cosmopolite et tournée vers l’extérieur. En effet, une large communauté internationale s’y est installée, composée essentiellement des familles des travailleurs dans le pétrole ou dans le centre de l’OTAN.

Centre de Stavanger
Le parc et le petit lac au centre de Stavanger

Histoire

Les premiers habitants de Stavanger sont apparus vers l’an 8000 av. J.-C.. Vers le Xe siècle, la ville est devenue le centre militaire et économique du Royaume de Norvège. Mais c’est en 1125 que Stavanger est devenue une ville à part entière, après la construction de sa cathédrale.

L’importance de la ville dans la vie politique et économique du Royaume de Norvège a commencé à diminuer à partir du XVIIe siècle. Au XIXe siècle, Stavanger a pu regagner son statut de grande ville avec le développement de la pêche du hareng et l’essor économique qui s’en est suivi.

Au XXe siècle, la ville est devenue le centre de la construction navale et de l’industrie de la conserve. À partir des années 1970s, la découverte du pétrole va propulser Stavanger dans le cercle des villes les plus développées d’Europe.

Église de Stavanger
Cathédrale de Stavanger

Climat

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, le climat de la Norvège est tempéré et doux, notamment l’été et dans les régions à haute altitude, et ce, grâce aux courants d’air chauds (le courant norvégien et la dérive nord-atlantique).

Les températures minimales et maximales à Stavanger oscillent entre -1° (janvier, février) et 18° (juillet, aout). Les précipitations pluviométriques varient entre 50mm et 156mm.

D’une façon générale, la région du sud-ouest est plus douce que le reste du pays. À Stavanger, l’été est très agréable et attire les visiteurs des autres régions, ainsi que les touristes d’autres pays.

Le transport maritime à Stavanger est disponible toute l’année, alors que du côté de la mer baltique, les eaux deviennent glaciales en hiver, empêchant tout mouvement de bateaux.

Stavanger, à l’instar de la majorité des villes norvégiennes, subit des variations saisonnières qui sont typiques des régions scandinaves. Ainsi, les journées sont longues en été, avec 20 heures et plus d’ensoleillement, et les nuits courtes. Par contre, en hiver, l’ensoleillement est de très courte durée, ne dépassant pas les 4 heures par jour.

Rue de Stavanger
Rues Commerçantes de Stavanger

Tourisme

À l’image de toute la Norvège, Stavanger attire les touristes pour ses fjords. En été, ses plages deviennent aussi agréables pour la baignade.

Par ailleurs, la ville dispose d’un patrimoine culturel riche, avec des musées, une cathédrale et un orchestre symphonique.

Stavanger est l’une des villes les plus importantes de la Norvège. Elle jouit d’une infrastructure de transport très développée, ainsi que d’une économie florissante grâce au pétrole. La prospérité économique a fait de Stavanger une ville cosmopolite, tolérante et tournée vers l’extérieur, et ce sont ces mêmes atouts que la ville a présentés aux visiteurs lorsqu’elle a été choisie, en 2008, comme étant la capitale culturelle européenne.









Par Rédacteur invité

1 Commentaire »

Un commentaire de voyageur...

  1. Jeremy dit:

    Hello,

    Ce qu’il faut faire absolument à Stavanger c’est la rando du Prekeistolen. Juste l’un des plus beaux endroits que j’ai eu la chance de voir sur cette planète. Sinon la ville a relativement peu d’intérêt (de toute façon en Norvège c’est la nature qui vaut le coup).

    Jérémy

Publiez vous aussi votre commentaire!