Vacances en Crète

La chaleur de la Crète – On se dit souvent, les iles Grecques ça respire l’été mais pourtant les mois de Septembre et Octobre sont tout aussi agréables.

L’automne dernier j’ai suivi mon conjoint en Crète pendant trois semaines, et là nous avons découvert la Corse de la Grèce, située au sud des iles cycladiques. Mon conjoint étant Franco-Grec cela rendu le voyage d’autant plus intéressant.

Aller en Crète

Vous pouvez rejoindre la Crète directement en avion mais nous étions déjà en Grèce et le port du Pirée fut notre point de départ, d`ou nous avons pris un ferry avec notre 2CV. Ces ferries offrent plusieurs classes (cabines, fauteuils, etc.). Nous avions opté pour l’aventure avec sac de couchage dans un petit coin de la réception, ce qui n’est pas forcément recommandé mais cela dit toléré. Il vaut mieux bien s’installer car la traversée dure 8-9 heures.

Notre arrivée à 5h du matin fut des plus agréables, avec ciel bleu et soleil levant. Nous nous sommes dirigés vers la place centrale de Héraklion, capitale de l’île. Là vous pouvez découvrir de larges cafés, déjà ouverts, et offrant des jus d`oranges frais délicieux. Cette place s’ouvre sur un éventail de ruelles de la vieille ville. Héraklion n’est pas la plus belle ville de Crète mais elle est son centre économique et s’avère très vivante.

Hotels et hébergement en Crète

Comme dans beaucoup d’îles grecques, vous pouvez arriver sans logement et trouver sur place. Après avoir demandé conseil au serveur du café, il nous a envoyé vers la région balnéaire d’Amadoura, touchant la ville d’Iraklion, comptant de nombreux grands hôtels ainsi que des petits appartements de vacances. Nous avons opté pour l’un d’eux avec vue sur la mer. Fin septembre début octobre commence la saison basse et nous avons pu négocier un logement à 11 Euros par jour. Lors de votre séjour il faut absolument louer une voiture si vous venez sur l’île sans, afin de la sillonner. Attention, les Crétois conduisent très dangereusement et vous forcent souvent à vous mettre sur la file de secours, il ne vaut mieux pas résister à cette coutume locale.

Visiter la Crète

Nous avons commencé notre exploration par la plage de Matala, sur la cote sud. Vous pourrez opter pour la plage principale de Matala bordée de tavernes ou alors pour les plus sportifs escalader une montagne pour arriver sur la plage rouge, ou le port du maillot n’est pas obligatoire et ou Bob Dylan trouva son inspiration dans les années 60-70s. Mieux vaut y amener à boire et à manger!
A l’est de l’île vous pourrez visiter Elounda, petite ville balnéaire avec hôtels de luxe, puis Agios Nikolaos (très jolie ville vallonnée, le St. Trop Crétois) et Ierapetra (ville à forte influence musulmane dans son architecture) ainsi que le Plateau de Lassithi (où la fraicheur et la verdure prennent le dessus).

De retour sur Héraklion, dirigez-vous vers l’ouest, en commençant par une étape à Fodele, lieu de naissance Del Greco. Malheureusement nous n’avons pas pu visiter le musée consacré au fameux peintre mais cela est un stop rafraichissant sous la chaleur encore très présente à cette époque, 30 degrés en moyenne.

Reprenez la route vers Réthymnon, ville très jolie aux couleurs ocre et aux petites ruelles. Malheureusement les magasins pour touristes enlèvent un peu du charme des façades Vénitiennes. Nous vous conseillons de trouver un petit hôtel (baladez vous avant de confirmer car le plus vous avancez vers la mer, le plus les hôtels sont alléchants) pour y rester la nuit avant de reprendre la route vers Xania, la plus jolie ville de toutes.

Xania a elle aussi de très belles rues et un port en forme de U avec une ravissante mosquée reconvertie en marché de poterie. Pour un souper typique, enfoncez vous dans une des ruelles à la quête du restaurant « Hammam », notre meilleur souvenir de la ville ou touristes se mêlent aux locaux! Demandez bien d’être assis dans l’ancienne partie ou jadis les habitants venaient se ressourcer dans ces bains.

île d’Elafonissi en Crète

Nous avons gardé le meilleur pour la fin en nous rendant jusqu’à l’île d’Elafonissi, tout à L’ouest de la Crète. Un voyage qui bien que périlleux en 2CV, avec une petite panne, en vaut le détour. Le sable y étant rose, celui-ci est préservé donc ne tentez pas de remporter des bocaux car vous pourrez recevoir une amende couteuse. L’Ile d’Elafonissi est à 150 mètres de l’Ile de Crète, nous l’avons donc rejointe à pieds. Une vrai carte postale qui offre le dépaysement et le détachement que nous attendions à notre arrivée sur l’île!

Écrit par Dorothée Coupat
www.menu-alacarte.com









Par Rédacteur invité

7 Ccommentaires »

7 plusieurs jolis commentaires...

  1. richouvoy dit:

    Berceau de la civilisation minoenne, la Crète est la plus vaste des îles grecques et la plus au sud de la mer Égée. Elle offre des kilomètres de sentiers pour la randonnée, des plages, des montagnes abruptes, des plaines fertiles, de nombreux ports pleins de charme, mais aussi de grands sites archéologiques.

  2. Soleilvacances dit:

    Bonjour,
    Très sympas ce récit de voyage sur la Crête. Ça nous a fait aussi étrange de conduire à cheval sur la bande d’arrêt d’urgence mais au bout d’un moment on s’y fait. Les gorges de Samaria sont aussi à voir avec sa population de kri-kri (chêvres préhistoriques, mais qui ressemblent à des chêvres classiques en modèle réduit).
    Bel article en tout cas.

  3. cedric dit:

    magnifique ile ! j’ai séjourné à Matala et ce ville est magnifique et les gens très accueillants ! A voir absolument Red Beach et son sable rouge mais attention à l’escalade pour y accéder !

  4. Pierre Seisson dit:

    Maisons individuelles meublées avec goût et bien équipées. Pour 4 à 6 personnes, les maisons se composent d’un living avec cuisine, de 2 chambres séparées, d’une salle de bains, piscine et jardin.
    Près de Plakias, La station du sud de la Crète.

  5. Voyage Crete dit:

    Merci de nous faire part de tant de beauté. Ces photos sont magnifiques. Il faut vraiment y aller en Crete, y a pas d’excuse pour rater ca

  6. Louisa Lefevre dit:

    Sympa de faire partager ce beau récit, j’ai moi aussi décidé d’aller en Crète à l’automne, suite à plusieurs conseils comme le vôtre. Je me prépare activement et je viens de trouver un guide gratuit sur internet : qu’en pensez-vous, il est bien fait non ? http://www.partirdemain.com/guide-crete.htm

  7. Dorothée Coupat dit:

    Après plusieurs années d’avoir écrit ce blog, ça m’a fait très plaisir de le relire, que de beaux souvenirs pour mon conjoint et moi-même. Merci aussi pour vos commentaires. Etes-vous finaliement allé en Crête?

Publiez vous aussi votre commentaire!