Itinéraire pour visiter la Guadeloupe en 3 jours

On ne peut pas imaginer une visite aux Antilles sans faire le détour par l’archipel guadeloupéen, bercé entre l’océan Atlantique et la mer des Caraïbes. Tout, dans ce territoire, est une source d’émerveillement ou une invitation à l’aventure, depuis l’interminable littoral sinueux bordé de plages au sable blanc, aux imposantes collines verdoyantes parsemant les îles, jusqu’aux marchés colorés où l’essence afro-caribéenne ne s’en laisse pas conter par la modernité conquérante.

Presqu'ile Guadeloupe
Presqu’ile de Guadeloupe – Creative Commons Selden Vestrit

1er jour : La Grande Terre

Si on arrive par l’aéroport de Pointe-à-Pitre, une petite incursion...dans les marchés de Grande Terre s’impose, pour s’imprégner des senteurs et couleurs locales. À Pointe-à-Pitre même, une foultitude de marchés proposant épices, légumes et fruits exotiques, poissons, rhums, plantes et fleurs diverses, garantissent un dépaysement immédiat. On peut également faire un petit saut dans les localités de Saint-François, des Abymes, du Gosier ou du Moule qui sont également dotées de marchés bien achalandés.

La Souffrière Guadeloupe
La Souffrière – Creative Commons Selden Vestrit

Mais on ne peut pas quitter la Grande Terre sans avoir flâné à Sainte-Anne, et notamment au village de l’artisanat. On en profitera pour aller au marché diurne, le long de la plage du Bourg d’où l’on peut admirer des couchers de soleil féériques, ainsi qu’au marché nocturne où l’on peut déguster goyaves et maracujas, ou emporter des plats de fruits de mer cuisinés.

2e jour : La Basse Terre

Reliée à la Grande Terre par un pont traversant la Rivière salée, laquelle est en réalité un mince bras de mer séparant ces deux territoires formant la « Guadeloupe continentale », la Basse Terre est le chef-lieu du département. On peut y accéder en recourant à un service de location de voiture tel que BSP-Auto. La Basse Terre est encore plus riche en paysages somptueux et curiosités naturelles, à commencer par le légendaire volcan de la Soufrière ainsi que les Chutes du Carbet à ses pieds, dans la commune de Saint-Claude. Une fois au sommet, on peut percevoir les îles et les localités avoisinantes. Tous les alentours de ce site font partie du Parc National où une végétation luxuriante, des forêts tropicales et des cours et sources d’eau diverses offrent au visiteur des opportunités de randonnées ou de détente exceptionnelles.

Guadeloupe
Plage de la Guadeloupe – Creative Commons .Choco.

3e jour : Les îles du sud

Marie-Galante étant un peu éloignée du bloc « continental », le visiteur d’un jour optera soit pour les Saintes, soit pour la Désirade. La première conviendra à ceux qui sont en quête d’un tourisme balnéaire sur l’une des plus belles baies du monde (Terre de Haut) ou d’un contact plus authentique avec la population locale (Terre de Bas).

En revanche, ceux qui rêvent d’une ile où règne une paix totale, loin du tourisme de masse, trouveront leur bonheur dans la Désirade. Les amateurs de balades tranquilles ou de méditations sur la plage seront comblés.













Par Serge

Pas de commentaire »

Publiez vous aussi votre commentaire!